lundi 3 mai 2021


COMITÉ BRETAGNE-GALICE

Kevredigezh Breizh-Galiza Asociación Bretaña – Galicia

Bulletin N° 70 – Mai 202

                                     Siège : Mairie de Mûr de Bretagne – 22530.                                                            Adresse postale : 3 Rue Yves de Kerguélén – 56000 Vannes.                           Téléphone : 02.97.40.72.40.

                  Site : www.bretagne-galice.com    Blog : http://bretagnegalice.blogspot.com            Courriel : bretagne.galice@gmail.com       ===============================================

NOTRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE S'EST TENUE LE 17 AVRIL :

Le Comité Bretagne-Galice s'est réuni samedi 17 avril en visio-conférence du fait des mesures sanitaires.                                                                                                                  Comme toutes les associations d'amitié internationales, le Comité a connu un affaiblissement ces dernières années: l'évolution de la société, l'individualisme croissant, la possibilité d'effectuer des voyages à bas coûts, les hébergements en ligne ont altéré l'intérêt pour les jumelages. Quant aux échanges scolaires, ils ont subi le contrecoup de dispositions administratives parfois contraignantes/voire rédhibitoires. Et pour ce qui concerne la Galice, la distance constitue un handicap compte-tenu du manque de structures de transports (pas de ligne aérienne directe, suppression de la ligne maritime Montoir de Bretagne/Gijón).      Malgré ces contraintes, des jumelages fonctionnent heureusement encore très bien et des échanges ont lieu entre nos deux régions, ce qui prouve que rien n’est impossible.       L’assemblée générale a décidé de renouer les contacts avec les villes et associations bretonnes et galiciennes pour, la pandémie actuelle résorbée, relancer les relations entre les deux régions ainsi que les échanges scolaires et sportifs. Elle souhaite également un plus grand engagement des exécutifs de Bretagne et de Galice et elle s'adressera en ce sens aux têtes de listes aux élections régionales de juin prochain.                                                        Elle envisage une rencontre dans le cadre du Festival Interceltique et prévoit un voyage d'étude en octobre prochain afin de rencontrer les institutions, les acteurs culturels et associatifs galiciens.                                                                                                               Elle a renouvelé son bureau composé de Pierre Joubin (président) Agnès Le Lay (secrétaire) et Catherine Latour (trésorière).


A NOSA XUNTANZA XERAL CELEBROUSE O 17 DE ABRIL:                                 O Comité Bretaña-Galicia reuniuse o sábado 17 de abril nunha videoconferencia por mor das medidas sanitarias.                                                                                                                Como todas as asociacións de amizade internacionais, o Comité experimentou unha debilitación nos últimos anos: a evolución da sociedade, o individualismo crecente, a posibilidade de viaxar a baixo custo, o aloxamento en liña/por internet alterou o interese polos irmandamentos. En canto aos intercambios escolares, sufriron a repercusión de disposicións administrativas ás veces restritivas, mesmo prohibitivas. E no que a Galicia se refire, a distancia é unha eiva dada a falta de estruturas/redes de transporte (sen liña aérea directa, supresión da liña marítima Montoir de Bretagne / Xixón).                                        A pesar destas restricións, afortunadamente, o irmandamento segue funcionando moi ben e prodúcense intercambios entre as dúas rexións, o que demostra que nada é imposible.        A Asemblea Xeral decidiu renovar os contactos coas cidades e asociacións bretoas e galegas mentres se resolve a actual pandemia, relanzando as relacións entre as dúas rexións, así como os intercambios escolares e deportivos. Tamén quere/requírese un maior compromiso dos executivos de Bretaña e Galicia e o comité dirixirase aos xefes de lista nas eleccións autonómicas do próximo mes de xuño.                                                                     Planifícase un encontro no marco do Festival Intercéltico e tamén unha viaxe de estudos o próximo mes de outubro para coñecer institucións e actores culturais e asociativos galegos.                                                                                                                                     A asemblea renovou o seu consello composto por Pierre Joubin (presidente) Agnès Le Lay (secretaria) e Catherine Latour (tesoureira).



LANGUES RÉGIONALES : LE PROJET MOLAC ENFIN VOTÉ !

Le 8 avril 2021, l'Assemblée nationale a définitivement adopté la proposition de loi du député du Morbihan Paul Molac sur la protection et la promotion des langues régionales, par 247 voix pour, 76 voix contre et 19 absentions. Il  s’agit de la première loi consacrée aux langues régionales définitivement adoptée sous la Ve République. Cette victoire historique a été obtenue grâce à la mobilisation sans précédent des associations, des réseaux d’enseignements et des milliers de bénévoles et à la ténacité de Paul Molac.                                                                               Elle crée désormais un cadre légal concret, et il est à espérer que ses adversaires de tous bords ne tenteront pas de bloquer ce progrès en se retournant vers le Conseil constitutionnel comme l’ont déjà fait 60 députés de la majorité présidentielle, pour essayer de faire censurer l’expression de la représentation parlementaire.                                                                                                                        Cette loi permettra de confirmer le rôle de l’État et des collectivités dans leur mission en faveur de la protection patrimoniale des langues régionales d’assurer l’utilisation des langues régionales dans l’espace public notamment en passant des conventions entre l’État et les régions en vue de favoriser l’enseignement des langues régionales dans les écoles publiques et immersives en rendant effectif le versement du forfait scolaire pour les écoles associatives telles que Diwan.

D’autres dispositions de la loi Molac avaient déjà été adoptées de manière définitive. La plus symbolique est la possibilité d’employer les signes diacritiques des langues régionales, tels que le «ñ», dans les documents d’état-civil. Le prénom Fañch se voyant ainsi reconnu.

Et s’il est bien d’enseigner la langue pour qui le souhaite il convient également d’enseigner la civilisation, donc l’histoire, la littérature, la musique et ce tant en breton qu’en français.


LINGUAS REXIONAIS: O PROXECTO MOLAC POR FIN VOTADO.

O 8 de abril de 2021, a Asemblea Nacional adoptou definitivamente o proxecto de lei do deputado do Morbihan, Paul Molac, sobre a protección e a promoción das linguas rexionais, con 247 votos a favor, con 76 votos en contra e 19 abstencións. Esta é a primeira lei dedicada ás linguas rexionais adoptada definitivamente baixo a quinta República. Esta histórica vitoria logrouse grazas á mobilización sen precedentes das asociacións, das redes educativas e de miles de voluntarios, e á tenacidade de Paul Molac.                                        A partir de agora créase un marco legal concreto e espérase que tódolos seus opositores non intenten bloquear este progreso tornándose cara Consello Constitucional para intentar censurar a expresión da representación parlamentaria. Esta lei permitirá confirmar o papel do Estado e das autoridades territoriais na súa misión a favor da protección do patrimonio das linguas rexionais, para garantir o uso das linguas rexionais no espazo público, en particular concluíndo acordos entre o Estado e as rexións co fin de facilitar o ensino das linguas rexionais nas escolas públicas e nas escolas en inmersión facendo efectivo o pagamento das axudas para escolas asociativas como Diwan, escolas en lingua bretoa. Outras disposicións da lei Molac xa foran adoptadas de xeito definitivo. A máis simbólica é a posibilidade de empregar os signos diacríticos das linguas rexionais, como o "ñ", nos documentos de estado civil. Recoñecéndose deste xeito o nome de Fañch. E se está ben o feito de ensinar a lingua para quen o desexe, tamén é apropiado ensinar a civilización, e polo tanto a historia, a literatura, a música, e iso, tanto en bretón coma en francés.


STUR AN AVEL : LE NOUVEL ALBUM DE DENEZ PRIGENT.

« Le Gouvernail du Vent », tel est le titre du 11ème album de Denez qui comprend 14 titres originaux, aux sonorités « électro-traditionnelles», une prestigieuse distribution vocale et instrumentale, parfaite alchimie entre les instruments traditionnels et sonorités électro, sons ancestraux et contemporains.Tous les titres sont chantés, intégralement, en Breton, excepté, «Waltz of Life», mêlant les voix de Denez, Aziliz Manrow et Oxmo Puccino qui, autour du thème de l’amour, s’expriment, respectivement, en breton, anglais et français. Pour cet album Denez Prigent s'est entouré de nombreux musiciens Yann Tiersen, Fred Guichen, Ronan le Bars...et ceux de la Kevrenn Alre. Un clip a été tourné au château de Rosanbo à Lanvellec : https://www.youtube.com/watch?v=RLdWIuEZNzY

À acheter chez votre disquaire favori où chez https://www.coop-breizh.fr/ au prix de 17 € le CD +livret.


JEAN-PHILIPPE MAURAS, NOUVEAU DIRECTEUR DU FIL :

Le Conseil d’Administration du FIL en a décidé, c’est le vannetais Jean-Philippe Mauras,
52 ans, qui prendra en charge la direction artistique du Festival Interceltique de Lorient début octobre, succédant à Lisardo Lombardia, en poste depuis 2008, qui avait lui-même succédé à Jean-Pierre Pichard. Jean-Philippe Mauras fort d’une solide expérience est entré très jeune au cercle celtique et au bagad de Vannes. Il a fait partie du groupe Follen (1986-2011) et a été directeur artistique du festival de Cornouaille à Quimper de 2001 à 2013. 

VERS UN FIL-MINI : les animateurs de l’Interceltique en ont malheureusement décidé ainsi compte-tenu des contraintes sanitaires : le FIL aura lieu mais sans grands concerts, sans Grande Parade, sans pipe bands et sans bandas de gaitas … Sauf évolution des dispositions gouvernementales ce qui a trois mois du Festival laisse peu de marge …. Infos à suivre sur https://www.festival-interceltique.bzh/


CARLOS NUÑEZ À LORIENT « Estamos felices! 💥 Vamos a Lorient! Celebraremos el 50° aniversario del Festival, los 25 de A Irmandade das Estrelas, y también mi 50 cumpleaños! 🎉  » indique le gaitero sur facebook ! Bref, ça promet !!!! ….                                              ... ET PEUT ÊTRE À RENNES EN NOVEMBRE: troisième report pour le concert de Carlos Nuñez à Rennes avec l’Orchestre National de Bretagne et le Bagad Cap Caval …. Prenez date, ce sera jeudi 04 novembre 2021 ….


LE FESTIVAL INTERCELTIQUE DU MORRAZO AURA LIEU !
Le 37° Festival Interceltique du Morrazo aura lieu à Moaña les 30, 31 juillet et 1er août 2021, dans la mesure où la situation sanitaire le permettra.
Il y aura quatre concerts répartis sur les trois jours, trois d'entre eux en session du soir et un, comme cela a été fait lors de la dernière édition, le dimanche en session de midi, en pariant à nouveau sur une affiche peuplée principalement de groupes galiciens.
Cette édition sera également diffusée sur les réseaux sociaux, compte tenu du succès de l'expérience entamée l'année dernière, assurant un festival accessible aux personnes qui ne pourront assister aux concerts sur place.
Le Festival Interceltique d'O Morrazo est le seul festival folklorique de Galice à s’être tenu sans interruption depuis sa première edition !   
https://www.facebook.com/festivalintercelticomorrazo/ .

ESTIVEMOS EN 2020, ESTAREMOS EN 2021
O XXXVII FIM xa ten datas: 30, 31 de xullo e 1 de agosto de 2021, sempre e cando a situación sanitaria o permita.
Serán catro os concertos repartidos nas tres xornadas, tres deles en sesión de noite e un, tal e como xa se fixera na pasada edición, o domingo en sesión de mediodía, apostando novamente por un cartel poboado por formacións galegas principalmente.
A XXXVII edición tamén será retransmitida en streaming polas redes, dado o éxito da experiencia iniciada o pasado ano, garantindo un festival accesíbel para as persoas que non poden gozar dos concertos presencialmente e unha maior proxección alén da nosa escena.
O Festival Intercéltico do Morrazo chega deste xeito á súa 37ª edición, sendo o único festival
folk de Galiza que se celebra ininterrompidamente desde a súa primeira edición.


ORTIGUEIRA …. 
RENDEZ-VOUS … EN 2022.

Après avoir étudié tous les scénarii possibles, les responsables du Festival ont décidé de le tenir en juillet 2022 et ce pour une semaine. Le coordinateur du Festival, Alberto Balboa, et le maire d’Ortigueira, Juan Penabad Muras, ont estimé que les dispositions sanitaires envisagées sont contraires à l’esprit du Festival où l’on ne peut maintenir la distanciation car c’est un festival d’union, de partage, d’échanges. Nous ne pouvons que souscrire à cette analyse.


LES ALUMNOS DE L’IES AS BARXAS SONT DE PETITS CHEFS !

Parmi leurs activités d’éveil, les élèves de la classe de Montse Sobrino ont confectionné des plats dans des « bento box » (autrement dit des boîtes pour pique-nique) et ont mis tout leur coeur pour réaliser de magnifiques petits plats. Et ensuite, ils devaient expliquer en anglais ce qu’ils avaient fait. Mais promis juré, next time, it will be in french ! En tous cas, bravo aux jeunes cocineros/cociñeiros et à leurs professeurs  !


UNE CARTE DU ROYAUME DE GALICE DATANT DE 1696 :

C'est l'une des cartes les plus spectaculaires de la Galice dessinée par le célèbre cartographe italien Giacomo Cantelli pour le duc de Modène en 1696. Cette carte était sa dernière œuvre, et en fait a été imprimée en 1696, un an après sa mort à l'âge de 52 ans.

Cette carte du Royaume de Galice montre des curiosités telles que la survie des anciens toponymes galiciens de Betanzos (Brigantium) ou du Cap Fisterra (Artabrum Celticum Nerium Prol).

Elle montre en détail les villes, les rivières, les estuaires et les caractéristiques géographiques du pays avec une très grande précision pour son époque. Parmi ses merveilles se trouve la représentation des profils des montagnes, la planimétrie avec les villes représentées par le regroupement des bâtiments, des ponts, des forêts et la division ecclésiastique et du royaume. L'hydrographie représente le réseau principal, avec dénomination des fleuves les plus importants. La toponymie est écrite en espagnol et, dans certains cas, également en italien.
La carte a été gravée sur une plaque de cuivre et place l'île d'El Hierro (îles Canaries) comme méridien d'origine. Dans le coin supérieur gauche, nous voyons dans la cartouche les armoiries du royaume de Galice portant la croix de l'Ordre de Santiago.                       Une copie de cette carte spectaculaire se trouve à l'Institut Géographique National et une autre à la Bibliothèque de Galice.


MAPA DO REINO DE GALICIA Trazado en Módena por Giacomo Cantelli no 1696
É un dos máis espectaculares mapas de Galicia trazados antes da chegada, no século XIX, da carta xeométrica de Domingo Fontán. Foi realizado polo famoso cartógrafo italiano Giacomo Cantelli para o Duque de Módena en 1696. E recolle con detalles vilas e cidades, ríos, rías e accidentes xeográficos do país cunha precisión moi elevada para a súa época.
Cantelli trazou mapas para reis e para papas e está recoñecido como unha das maiores figuras da cartografía universal. O seu mapa de Galicia foi a súa derradeira obra, e de feito foi impresa en 1696, un ano despois da súa morte aos 52 anos.
Neste mapa do Reino de Galicia, aprécianse curiosidades como a pervivencia das antigas toponimias galegas de Betanzos (Brigantium) ou do Cabo Fisterra (Artabrum Celticum Nerium Prol).
O mapa foi gravado en placa de cobre e sitúa como meridiano de orixe a illa de El Hierro (illas Canarias). No ángulo superior esquerdo, vemos a cartela en cornucopia co escudo do reino de Galicia que leva acolada a cruz da Orde de Santiago. Entre as súas marabillas, está a representación dos perfís das montañas, a planimetría con cidades representadas por agrupación de edificios, pontes, fragas e división eclesiástica e de reinos. A hidrografía representa a rede principal, con denominación dos ríos máis importantes. A toponimia está escrita en castelán e, nalgúns casos, tamén en italiano.
Unha copia deste espectacular mapa atópase no Instituto Xeográfico Nacional e outra na Biblioteca de Galicia.


UNE BALADE SUR LES PAS D’ALPHONSE X :

Le Conseil Culturel de Galice organise depuis 2009 des balades ayant pour objectif la découverte des richesses culturelles et naturelles de la Communauté en allant sur les pas des auteurs et écrivains. Ces itinéraires peuvent se parcourir à pied ou en voiture suivant la distance.

Cette fois il s’agit d’aller sur les pas d’Alphonse X en se référant à l’exposition proposée dans l'église de l'Université de Saint-Jacques-de-Compostelle par Victoriano Nodar. Le parcours démarre à Sobrado dos Monxes à la recherche des traces léguées par les monastères et les églises à partir du XIIIe siècle jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle.


ROTEIRO « ALFONSO X E GALICIA » :                                                                       Roteiros da cultura galega é un proxecto do Consello da Cultura Galega que ten por obxectivo dar a coñecer os recursos culturais e paisaxísticos de Galicia a través da vida e obra de escritores. A través dun sistema de xeolocalización, propóñense itinerarios que poden ser realizados a pé ou en coche en diferentes partes de Galicia.                                   Os puntos de interese dos roteiros están vinculados á vida e á obra das personaxes protagonistas, e acompáñanse materiais documentais que nos permiten coñecer os propios destinos nas palabras dos autores que os evocaron.                                                                   A primeira versión de Roteiros da Cultura foi realizada en 2009.Este roteiro lévanos de Sobrado dos Monxes ata Compostela, onde coñeceremos mosteiros e igrexas nas que se preservaron os trazos artísticos do século XIII, tanto na arquitectura como nas imaxes relixiosas.  Roteiro elaborado por Victoriano Nodar.                                                    http://roteiros.culturagalega.gal/roteiros/ficha/31 


MARIA SOLIÑA : UN OPÉRA-FOLK DE NACHO MAÑA :

Le 8 mai, Moaña revivra la tragique histoire de Maria Soliña grâce à l’opéra-folk de Nacho Maña. L’oeuvre est basée sur l'histoire de María Soliña, une femme de Cangas do Morrazo (Pontevedra) qui au XVIe siècle a été accusée de sorcellerie, dépouillée de tous ses biens et emprisonnée. Elle est devenue un symbole de la lutte des femmes pour leurs libertés.

Agé de 22 ans, Nacho Maña a déjà un parcours musical vertigineux : à 16 ans il part étudier la musique à Manchester, puis à Cambridge tout en travaillant régulièrement avec divers chefs d'orchestre. Il crée une œuvre accessible à tous les publics, et pour cela, le jeune compositeur fait en sorte de fusionner la musique classique et la musique traditionnelle de GaliceNacho s’est entouré d’interprètes de talent : la soprano principale de son opéra est Carmen Durán, une artiste de Vigo (par ailleurs présidente de l'Association culturelle «O Muiño da Coutada»), qui a chanté sur les plus grandes scènes dont la Scala de Milan. Figurent également la pianiste Begoña Uriarte, le basse Antonio Alonso, le contre-ténor Christian Gil-Borrelli et le ténor brésilien Joseph Bustamante et des musiciens galiciens comme Anxo Pintos ( leader de Berrogüeto) qui jouera de la zanfona ou le gaiteiro Anxo Lorenzo.                                                           La première de l’opéra aura lieu le 8 mai à l’auditorium de Cangas ; elle sera un hommage Xosé Manuel Pazos, maire de la commune récemment décédé, auteur de la pièce de théâtre “A defensa da Vila. María Soliña”, qui a inspiré cet opéra, et initiateur de la reconstitution historique qui chaque année retrace l’invasion de pirates turcs en 1617.                           Voici une présentation avec Anxo Pintos et Anxo Lorenzo : https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=2jarNp8SrGY

Et un extrait de la pièce avec Carmen Durán: https://youtu.be/oOQjJPBGOwo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

COVID ; SERONS-NOUS « PUCÉS » ?

Notre ami Manuel Boullosa Boveda a « posté » sur facebook cette étrange photo. De quoi s’agit-il ? En regardant attentivement, nous pouvons lire « lutte antirabique, Pontevedra 1964. » Il s’agit d’une plaque que devaient porter les toutous galiciens lors de l’épidémie de 1964. Notre ami se demande s’il s’agit d’une anticipation de passeport sanitaire et si nous devrons nous aussi porter une plaque ou pourquoi pas, une puce électronique.


CONCOURS DE POÉSIE DE L’ALLIANCE FRANÇAISE DE VIGO :

Plusieurs Alliances Françaises dont celle de Vigo, participent cette année encore au concours de traduction de poésies. Trois catégories : 11-15ans, 16-18 ans et plus de 19 ans. Parmi les prix, des tablettes, des paniers garnis et des séjours en familles en août prochain avec l’Alliance Française de Rouen. Il est réservé aux élèves de l’Alliance mais si vous voulez vous exercer, vous trouverez les textes sur :         https://www.alliancevigo.org/portfolio-view/concurso/      https://www.alliancevigo.org/


L’ITINÉRAIRE DE LA VUELTA DÉVOILÉ :

C’est officiel, la Vuelta s’élancera de Burgos le 14 août et parviendra à Saint Jacques de Compostelle le 5 septembre, un itinéraire entre deux cathédrales pour cette année jacquaire. Elle comptera 21 étapes pour un total de 3336 kms dont huit de plaine, sept de montagne, deux contre la montre. Les trois dernières étapes seront Tapia-Monforte de Lemos (187 kms), Sanxexo-Mos (173 kms) et la dernière, un contre-la-montre entre Padrón et Santiago (33 kms).


ÉCHOS DES VILLES JUMELÉES :


LESNEVEN: PAS DE VOYAGE MAIS UNE PAELLA.

Les temps sont durs pour les associations .... Le Comité Lesneven-As Pontes, comme bien d'autres, a décidé d'annuler l'échange prévu en juillet et le reporter à l'été 2022. Et autre report, celui de son repas-paella désormais fixé au 20 juin sous forme de repas "para llevar" au "drive" du restaurant de l'Iréo, route de Plouider. Si vous êtes par là et intéressés, contacter Jean-Paul Le Goff : jpalegoff@wanadoo.fr       ¡ Buen provecho, Amigos !


BALADES POÉTIQUES Á BAIONA ...

Ce 21 mars, Baiona a célébré le Printemps des Poètes avec une route poétique organisée par la bibliothèque municipale. Les participants ont pu découvrir librement douze poèmes en douze endroits du centre historique de la ville, permettant ainsi de découvrir douze poèmes d’auteurs très divers, de Jorge Manrique le poète-chevalier (1440-1479), auteur des célèbres « Coplas a la muerte de su padre », à Gloria Fuentes (1917-1998) , l’amie des enfants, militante féministe dans une Espagne encore très conservatrice connue pour son recueil « Mujer de verso en pecho », et aussi Gustavo Adolfo Bécquer (1836-1870), le lyrique auteur des « Rimas y Leyendas, Miguel Hernández le poète-chevrier, auteur du poème “Andaluces de Jaén” chanté par Paco Ibañez et le “Vientos del pueblo”, sans oublier deux galiciens, Lois Pereiro, (1958-1996), réputé poète-underground honoré en 2011 lors de la Journée des Lettres galiciennes et une poétesse honorée cette année, Xela Arias née à Sarria (1962-2003). Une belle initiative qui a sûrement permis à nombre de passants d’apprécier de belles pages de la poésie espagnole et bien sûr galicienne !


ET À SARRIA :

Pour le Jour des Lettres Galiciennes, la Xunta a organisé à la Maison de la Culture une exposition « Aquela nena de Sarria", à l’occasion du 59º anniversaire de la naissance de Xela Arias Castaño. L’exposition organisée par le collectif Egeria, avec le soutien de la Xunta, du conseil municipal et de la Real Academia Galega, se compose de douze panneaux qui retracent la vie de la poétesse son amour pour Sarria et la campagne, et son engagement pour la langue et la culture galicienne comme l’a souligné le secrétaire à la politique linguistique Valentín García :« Nous célébrons l'une des voix les plus éminentes, les plus innovantes de la poésie galicienne contemporaine, qui a toujours eu la langue galicienne comme outil d'expression et de transformation du mot poétique et qui l'a toujours honorée des différentes facettes qui ont façonné à la fois son travail professionnel, en tant que traductrice et enseignante ». L’inauguration a été marquée par la lecture de poèmes de Xela Arias et d’une prestation musicale de Eloi Caldeiro. Après Sarria, l'exposition sera présentée à Lugo et dans plusieurs communes de Galice. https://es.wikipedia.org/wiki/Xela_Arias

Sarria abre o Ano Xela Arias cunha exposición no día do seu aniversario        https://nova.academia.gal/-/sarria-abre-o-ano-xela-arias-cunha-exposicion-no-dia-do-seu-aniversario


ET UNE BALADE AUTOUR DE ROSALIA DE CASTRO :

Chaque 24 février est célébré le « Jour de Rosalia ». Diverses manifestations sont organisées pour rappeler l’oeuvre et le rôle de la grande dame des lettres galiciennes. Ainsi, l’Association Culturelle O Galo a publié un livre "Espazos de Rosalía en Compostela" qui retrace les 22 espaces où elle a vécu : de l'endroit où se trouvait la maison où elle est née, celui où elle a été baptisée, les maisons où sont nés les différents enfants, où elle a vécu lorsqu'elle a publié « Cantares Gallegos » etc ...             Photo: une vue des protagonistes de la ballade.                       http://santiagodecompostela.gal/hoxe/nova.php?lg=gal&id_nova=20315        https://www.ogalo.gal/ 


BAIONA : LA ARRIBADA EN OCTOBRE PROCHAIN.

Depuis 26 ans, la Ville de Baiona, jumelée avec Pornic, célèbre la Arribada, l’arrivée de Pinzón le 1er mars 1493 sur le désormais « vieux continent », grillant malgré lui la politesse à Christophe Colomb qui n’arrivera à Palos que le 15 … après avoir « découvert » l’Amérique. Mais du fait de la pandémie, la fête n’a pu être célébrée cette année; mais que l’on se rassure, elle a été reportée au 1, 2 et 3 octobre. Pour vous donner une idée de cette fête, un petit clic sur :   https://www.youtube.com/watch?v=mwlMw8ZS0MM


LA FÊTE (VIRTUELLE) DE LA DENTELLE  Á CAMARIÑAS :

Camariñas sur la Costa da Muerte est jumelée avec La Turballe. Il s’y déroule depuis trente ans une fête de la dentelle qui n’a pu comme beaucoup d’autres se tenir du fait de la pandémie. Qu’à cela ne tienne, la ville a tenu comme l’an dernier à « marquer le coup » en organisant une Mostra virtuelle. L’an dernier, il y a eu 238.000 connexions ! Et cette fois, du 29 mars au 4 avril, grâce à facebook, elle a encore obtenu un grand succès. Les jeunes stylistes ont pu présenter leurs créations, les commerçants proposer leurs produits. En outre une exposition réalisée par Víctor Fernández Alves a présenté des clichés de la photographe nord-américaine Ruth Matilda Anderson prise lors de son voyage en Galice en 1925.   https://www.gciencia.com/fotonautas/ruth-matilda-anderson-fotos/

De même une exposition proposée par la photographe de La Voz de Galicia Ana García, intitulée Palilleiras: presente e futuro, constitue un hommage aux générations de brodeuses qui ont maintenu au fil des temps un art unique au monde. L’exposition est constituée de 77 photos figurant sur 22 totems installés place de la Insuela. https://es-es.facebook.com/mencaixedecamarinas 


LE MONDOPOLI DE MONDOÑEDO :

A Mondoñedo (ville jumelée avec Tréguier) deux associations, Xoldra (association de jeunes) et l’association culturelle O Pasatempo, ont créé, avec le soutien de la Ville, un jeu de société intitulé Mondopoli, dont l’objectif est de mettre en valeur les richesses naturelles, artistiques, festives de la ville et de ses alentours.                           Cette création à but non lucratif a nécessité des mois de travail expliquent Manuel Pardo Freire, président de Xoldra, et Israel Cruz, présidente de O Pasatempo, qui en ont dirigé la réalisation. Ce nouveau jeu est un excellent moyen de passer le temps en famille en cette période de confinement et il constituera un beau cadeau au moment des fêtes, notamment pour tous les mindonienses du monde entier.


LES ARCHIVES SONORES DE SONERION EN LIGNE !

C’est fait : prévue depuis plusieurs années, la consultation en ligne des archives sonores de Sonerion devient réalité.
Ce portail musical vous propose gratuitement l’écoute et le téléchargement, en mp3, des enregistrements réalisés lors des concours Sonerion … des évènements auxquels vous avez pu participer ! Dans un premier temps, cette base propose les archives des années 2000 à 2015 mais va être bientôt enrichie des enregistrements de concours plus anciens et plus récents, et par quelques collectages réalisés pour la formation. Ensuite, elle sera alimentée régulièrement, au fur et à mesure des concours ou autres événements.

Rendez-vous sur : https://sonotek.sonerion.bzh


« CUISINER À LA MAISON »  AVEC FABRISA :

Isabel Fraga Blanco, plus connue sous le nom de Fabrisa, est la chroniqueuse « cuisine » de
La Voz de Galicia. Elle a des milliers de fidèles sur les réseaux sociaux ! Elle vient de publier un recueil de recettes qu’elle a présenté au Centre Galicien de Barcelone fin février. Des recettes simples agrémentées de novations et d’a
stuces ; en tout une centaine de recettes, des entrées aux desserts en passant par tous les plats principaux. 
« Mes recettes sont simples avec des ingrédients à la portée de tous. Ce que je veux, c’est que les jeunes cuisinent à la maison car la cuisine familiale, c’est la santé » affirme l’uruguayienne installée à La Corogne depuis plus de quarante ans.    https://lacocinadefrabisa.lavozdegalicia.es/


LE PRINTEMPS DES POÈTES HONORE LOUIS BERTHOLOM : 

En 1995, sort son premier livre « Poussière d’ombre ». Une vingtaine d’autres ont suivi, certains traduits dans une douzaine de langues, dont le russe et l’arabe. Il est également critique dans des revues d'art et de littérature, membre du collectif “Les Plumes du Paon” qui vise à promouvoir la production littéraire du Pays Bigouden, et de l'association des écrivains bretons. En 2014, il a obtenu le Prix Xavier Grall pour l'ensemble de son œuvre.    Louis Bertholom et Alain-Gabriel Monot, professeur de lettres à l’Université de Bretagne Occidentale (Brest), se sont rencontrés en 2001 lors d’un spectacle. Par la suite Alain-Gabriel Monot a écrit deux préfaces pour Louis Bertholom, en 2015 et 2016 : « Paroles pour les silences à venir », et le célèbre « Bréviaire de sel ». Puis il lui a proposé d’écrire sa biographie “Louis Bertholom, le poème comme un cri ». Le poète y évoque sa vie, son enfance, son service militaire, sa vie d’infirmier à l’hôpital psychiatrique Gourmelen à Quimper, ses spectacles dont le groupe de rock qu’il crée avec son frère, Tasmant, qui jouera en première partie de Bernard Lavilliers en 1980, son admiration pour Jack Kerouac, …. estimant que tout est passé trop vite.                                                                                 Si tout va bien …. Louis Bertholom devrait participer au salon littéraire Livr’à Vannes en septembre prochain

« Louis Bertholom, le poème comme un cri ». Alain-Gabriel Monot. Éditions Yoran Embanner, 173 pages, 12 €. 


LE SAINT JACQUES DE MORLAIX …. EN GALICE !

Le musée des Jacobins de Morlaix est fermé depuis 2017. Saint Jacques s’y ennuyait. Pas de visites, pas un pèlerin avec qui échanger. Alors il a pris son bâton, sa gourde et sa besace et est parti en Galice et cela tombe bien puisque c’est l’année jacquaire !   Blague à part, merci à nos amis de l’Association Bretonne des Amis de Saint Jacques qui nous en a informé par le biais de son bulletin   "Ar Jakes" (N° 78 – Avril 2021 – lire l’article complet sur le site https://www.compostelle-bretagne.fr

Le Saint Jacques en question est sa sculpture en kersanton haute de 1,87 m et pesant 700 kg, datant du XVe siècle, arrivée au Musée des Jacobins en 1896 en provenance de la chapelle de Créac’h Guizien, en Plougoulm. Donc Saint Jacques a été prêté en septembre dernier au musée Gaiás, à Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le cadre de l’exposition « Galicia, de Nós à nos », titre éponyme du mouvement culturel et de la revue historique, archéologique, ethnographique et identitaire galicienne.

Madame Sophie Weygand, conservatrice du musée, souligne que « Ce prêt est aussi, un remerciement du musée des Jacobins à ses amis galiciens. En 1929, l’un des fondateurs de la revue Nós, l’écrivain, dessinateur et homme politique Alfonso Daniel Manuel Rodríguez Castelao, s’était rendu en Bretagne pour étudier les représentations de saint Jacques. Selon lui, la plus belle était cette sculpture du musée de Morlaix ». Depuis, Saint Jacques a quitté sa ville pour Ourense et arrivera le 6 mai à Pontevedra et y restera jusqu’au 11 juillet. Lire (en espagnol) l’article sur le lien : https://www.pontevedraviva.com/xeral/68863/exposicion-galicia-de-nos-a-nos-cidade-da-cultura/?lang=es


VIGO ANNULE LA FÊTE DE LA RECONQUISTA :

Après Baiona qui a repoussé, elle, à octobre la Festa da Arribada, Vigo annule sa « Fête de la Reconquista ». Malgré les propositions de l’association du Casco Vello, organisatrice de la reconstitution, qui proposait un report à l’automne, le maire a décidé d’annuler purement et simplement la fête de la reconquête de la ville par ses habitants face aux troupes de Napoléon. Il en a été de même à Madrid et dans d’autres localités. Donc …... rendez-vous en 2022.

LES CELTES EN PÉNINSULE IBÉRIQUE:

Gonzalo Ruiz Zapatero, professeur de préhistoire à l'Université Complutense de Madrid, inaugure le cycle de conférences dédié aux peuples préromains par une conférence mettant en vedette les Celtes de la péninsule ibérique, traditionnellement associés à la culture de La Tène. Pour ce faire, il introduit le terme «celtique» et ses significations, commente les nouvelles hypothèses sur l'origine de ces peuples et fait référence à certaines des principales colonies dans les régions habitées par les Celtibères, les Vettons, les Vaccéens, ainsi que de la culture des castros du nord-ouest péninsulaire et donc de la Galice.     https://www.youtube.com/watch?v=m8XirXeRitc


LES LAURÉATS DU CONCOURS "LINGUA DE NAMORAR":

La Xunta a rendu publique la liste des lauréats du concours de poésies en galicien intitulé "Lingua de namorar" (Une langue pour aimer) qu'organisent les ministères de la Culture et de l'Éducation.
Dans la catégorie A (de 14 à 19 ans), les gagnants sont María Rey Villar, A Coruña (
Penso en ti), Lucas Paz González et Diego Santos Santos. 
En catégorie B (de 20 à 35 ans), Lara Álvarez Álvarez, Leticia Cid Cid et Andrea López Otero. Les lauréats recevront ce mois-ci des vélos, électriques, des tablettes ...  Bravo aux lauréats et à tous les 267 participants. Nous ne pouvons publier les poèmes mais vous pouvez les retrouver sur http://xuventude.xunta.es/linguadenamorar

.POÈME DE MARIA REY VILLAR

Penso en ti,

En cada noite de primavera,
No solpor en Cabo Vilán,
Salvaxe como alecrín dourado,
Cando nas buguinas escoito o mar,


Cando orballa na cidade,
En cada verso de “Ti e máis eu”,
No claro luar da noite,
Pola mágoa dun adeus.


No danzar das bolboretas,
Depenicando unha flor,
Escoitando bater as ondas,
Lembranza do meu amor.

Je pense à toi;

Chaque nuit de printemps,
Au crépuscule à Cabo Vilán,
Sauvage comme
une fleur d’ajonc doré

Quand dans les conques j'entends la mer,

Quand il
bruine dans la ville,
Dans chaque
vers de "Toi et moi",
Au clair de lune
nocturne,
Pour
la tristesse d’un adieu.


Dans la danse des papillons,
En effeuillant une fleur,
En écoutant le déferlement des vagues,
Souvenir de mon amour.


GALICIA 100 : DES OBJETS POUR DONNER UNE CULTURE

"
Emigrant" est une huile sur toile réalisée par Luis Seoane en 1967. Dans celle-ci, une figure féminine assise, une pancarte sur sa poitrine avec l'inscription : "Elle s’appelle Manuela Rodríguez. Elle est analphabète. Aidez-la. Genève 1963". La toile raconte une histoire que l'artiste et sa femme ont vécu à Genève cette année-là, lorsqu'une travailleuse analphabète voyageant du Tessin en Espagne, à qui l'enseigne était accrochée au point de départ, est devenue folle dans le train.
Intellectuel attaché à son temps et pas du tout élitiste, Luis Seoane est un paradigme de résistance culturelle depuis l'exil, où il a entrepris un grand nombre de projets collectifs, et toujours ouvert aux différentes manifestations culturelles de son temps.
Luis Seoane, comme Fernand Léger - avec qui il partage un maniement singulier du langage post-cubiste et post-constructiviste - avait commencé à jouer dans les années 1950 avec des masses de couleurs dans l'image indépendamment du développement du récit. L'abstrait est donc une résonance du figuratif, le trait se transforme en fente et le dessin est abrégé pour faire de Luis Seoane le premier artiste contemporain de l'histoire de la Galice. (d'après le texte de Ramón Villares).

GALICIA 100. OBXECTOS PARA CONTAR UNHA CULTURA :                                   "Emigrante" é un óleo sobre lenzo realizado por Luís Seoane en 1967. Nel, unha figura feminina sentada ten un cartel sobre o peito no que se pode ler: «Elle s’appelle Manuela Rodríguez. "Elle est analphabéte. Aidez-la. Genève 1963". O cadro conta unha historia que o artista e a súa dona viviron en Xenebra ese ano, cando unha traballadora analfabeta que viaxaba desde Tesino a España, á que lle colgaron o cartel no punto de partida, toleou no tren.                                                                                                                           Intelectual comprometido co seu tempo e de actitude nada elitista, Luís Seoane é paradigma de resistencia cultural desde o exilio, onde emprendeu gran cantidade de proxectos colectivos, e sempre aberto ás diferentes manifestacións culturais da súa época. Luís Seoane, como Fernand Léger —con quen comparte un singular manexo da linguaxe poscubista e posconstrutivista—, comezara a xogar nos anos cincuenta con masas de cor no cadro independentes do desenvolvemento da narración. O abstracto é así unha resonancia do figurativo, a liña transfórmase en fenda e o debuxo abréviase para converter a Luís Seoane no primeiro artista contemporáneo da historia de Galicia. (do texto de Ramón Villares). Museo de Belas Artes da Coruña.


LA RÉOUVERTURE DE LA LIGNE MONTOIR-GIJÓN À L'ÉTUDE :

Beaucoup avaient aimé cette ligne. Quitter au soir Montoir de Bretagne et se réveiller au petit matin face à Gijón et au merveilleux spectacles des Pics d'Europe après une agréable croisière, en évitant les encombrements de la A63 et pour pas plus cher, quel plaisir !                                                        Mais voilà, cette liaison maritime lancée en 2010 par l’armateur Louis Dreyfus Lines, avait été suspendue quatre ans après sa mise en service. Le Norman Asturias (photo) faisait sa dernière rotation le 18 septembre 2014 avant d'être racheté par Brittany Ferries. Pas assez rentable malgré une fréquentation moyenne de 75%. La subvention européenne a été supprimée et la ligne fermée.                                                                                                                    Aujourd’hui, à l’initiative de la chambre de commerce de Gijón, les chambres de commerce et les autorités portuaires des deux régions travaillent de concert pour refaire revivre cette « l’autoroute de la mer » dans les meilleurs délais "afin de contribuer à l’amélioration de la compétitivité économique des deux territoires et à favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre".                                                                       Rappelons que dans le même temps, Brittany Ferries se diversifie et mise sur le projet d’autoroute ferroviaire, 970 km entre Cherbourg et Bayonne. A l’horizon 2022, elle proposera aux chargeurs un service de transport combiné de remorques non-accompagnées sur la façade Atlantique de la France, en prolongement de ses propres services maritimes Transmanche. Ce nouveau service de ferroutage entre le Port de Cherbourg et le centre européen de Fret Bayonne/Mouguerre, permettra d’acheminer une partie des flux anglo-ibériques de remorques de fret


SOROLLA EN GALICE :

Le peintre valencien Joaquim Sorolla i Bastida, né en 1863 à Cercedilla (Valence) est connu pour ses toiles exposant des scènes de plage baignées de la lumière méditerranéenne. L'on trouvera facilement sa biographie. Soulignons seulement qu'il n'a pas peint que les rivages méditerranéens mais aussi des portraits, des scènes de genre et, sur commande de l'Hispanic Society of America Library de New York, un ensemble de tableaux des scènes populaires ou coutumières des provinces espagnoles dont certains sur la Galice. De fait, la Galice, il la connaissait un peu, y ayant séjourné quand ses enfants étaient petits, Il y retourne donc en 1915, s'installe à Villagarcía de Arosa où il exécute plusieurs toiles mesurant chacune 3,5 mètres de haut. (Photo: "La romeria").

Il meurt en 1923 des suites d'un accident vasculaire cérébral. Sa maison-musée de Madrid abrite la plus grande partie de ses oeuvres. https://www.livingmadrid.com/visita-virtual-360-museo-sorolla/

VERS UNE INTERNATIONALE DES CAMÉLIAS :

La Direction du Tourisme de Galice vient de constituer un « Comité Camélia » chargé de promouvoir la Route des Jardins accueillant les fameux théacées, à savoir les douze pazos (manoirs) constituant un exceptionnel patrimoine historique, artistique et naturel.               La Galice envisage d’adhérer à l’Itinéraire Européen des Jardins Historiques qui compté déjà 31 membres en Europe dont aucun en France. Pourtant la Bretagne compte plusieurs jardins d’excellence dont ceux de Trévarez, de la Roche Jagu, Park ar Brug …. et Nantes qui a accueilli en mars 2018 le Congrès International des Camélias.                              Alors : camélias de Galice et de Bretagne, unissez-vous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire